Bâtir sa réussite professionnelle

Devenir chef d’entreprise c’est la première étape d’un parcours au long cours. Vous avez relevé ce challenge avec succès, alors projetez-vous dans l’avenir et lancez-vous de nouveaux défis ! Pour vous développer, vous comme votre entreprise.
CE QUI FAIT
NOTRE
DIFFÉRENCE
Devenir chef d’entreprise c’est la première étape d’un parcours au long cours. Vous avez relevé ce challenge avec succès, alors projetez-vous dans l’avenir et lancez-vous de nouveaux défis ! Pour vous développer, vous comme votre entreprise.
Devenir Mousquetaires, c’est
Entreprendre un
parcours
professionnel
sur le long terme
Diriger une enseigne Mousquetaires, c’est le début d’un long parcours professionnel. À partir de là, de nouvelles opportunités s’offrent à vous.
Vous pouvez ouvrir un point de vente supplémentaire si vos capacités financières vous le permettent. ? Avec un peu d’audace et beaucoup de motivation, ici, toutes les évolutions sont envisageables… et recommandées !Se lancer un challenge
Devenir chef d’entreprise, c’est le défi d’une vie. C’est une formidable aventure humaine. C’est aussi le moyen unique de se créer chaque jour des opportunités, de vivre une expérience humaine hors du commun.

Vivre un réel
épanouissement
Devenir Mousquetaires, c’est être au contact des autres, un quotidien dans lequel les rapports humains sont omniprésents.

Vous vous épanouissez sur tous les plans :
– humain : un métier de contact où les rapports humains sont omniprésents
– professionnel : le Groupement des Mousquetaires vous ouvre des opportunités d’évolution (ouverture d’autres points de vente…), participation à la stratégie du Groupement…
– social : vous devenez un employeur qui compte sur son territoire, vous créez des emplois et contribuez à la réussite de fournisseurs régionaux
– personnel : vous partagez les responsabilités, vous récoltez les fruits de votre investissement et vous constituez votre capital.
Développer son entreprise
Au-delà de son modèle économique qui vous garantit indépendance et compétitivité, le Groupement des Mousquetaires vous donne des moyens concrets pour faire progresser votre enseigne. Une politique d’offre et de prix très attractive, un accompagnement marketing efficace, une publicité au niveau local qui génère du trafic dans votre point de vente… Vos effectifs progressent, tout comme votre chiffre d’affaires.

Être co-actionnaire
Le capital du Groupement des Mousquetaires est détenu intégralement par les adhérents associés. Chaque adhérent peut donc devenir copropriétaire au travers de la société « Les Mousquetaires » en achetant des parts de ce capital. Il devient alors associé, ce qui lui confère autant de droits que de devoirs. L’associé prend également plus de responsabilités dans le cadre des instances de gouvernance.

Carrefour fait des tests pour une information personnalisée sur le portable de ses clients

L’Oréal a expérimenté via les linéaires d’un des magasins de Carrefour situé en région parisienne le packaging interactif. La marque a lancé en Octobre 2007 une opération de services innovants et personnalisés qui vise à impulser l’acte d’achat à travers une information véhiculée par la RFID sur le portable du consommateur.

La RFID qui est installée sur le linéaire est associée à la technologie NFC qui permet l’échange de données sans fil. L’opération–pilote concerne deux segments de produits de la cosmétique-beauté : les produits de maquillage (Maybelline) et les colorations capillaires. Concrètement, le consommateur rapproche son portable du linéaire de l’un de ces deux produits et via la RFID/NFC qui est intégrée au meuble, il entre, par exemple, en relation avec Laetitia Casta pour découvrir la couleur préférée de son rouge à lèvres et télécharger un baiser signé de Laetitia comme fond d’écran de son mobile. Ou encore il peut recevoir en direct sur son portable les conseils avisés de Christophe Robin, l’expert coloriste pour L’Oréal Paris.

Dans ce cas précis, l’enseigne collabore avec la marque et le consommateur reçoit une information en fonction de ses choix.

Conclusion :

Les enseignes de la grande distribution n’ont pas de complexe à avoir en matière de relationnel sur mobiles vis-à-vis des marques. Toutefois, le mobile est un canal à manier avec précaution car la sanction sera sans appel pour celui qui se montrera intrusif ! Pour poursuivre la discussion, je vous conseille de télécharger le mémo pratique du SMS publié par ScanOp.

Note de Marketing-etudiant.fr : Le marketing mobile permet aux annonceurs d’être plus proches des consommateurs. Cette proximité se fait par l’omniprésence du téléphone portable dans nos vies mais aussi par le format interractif. Pour la grande distribution, l’interractivté offerte par le marketing mobile est une vrai opportunité. Votre mobile va devenir votre conseillier spécial pour vos achats !

Quand le relationnel des enseignes de la distribution se fait mobile

La page d’accueil du site defiMousquetaires.fr
Le Groupement des Mousquetaires lance une version ‘mobile’ de son site internet defimousquetaires.fr dédié à la santé et à la nutrition.

Ce site internet mobile propose des conseils nutritionnels et sportifs fournis par une diététicienne, l’agenda des actions mises en place par le groupe ainsi que l’essentiel de l’actualité du sportif Thomas Rouxel, skipper du Défi Mousquetaires. Le mobile est un réel atout pour l’enseigne qui peut diffuser une information auprès de consommateurs en mouvement et sur un canal privilégié !

Grâce à cette démarche, Intermarché pourra :

promouvoir des messages du Programme National Nutrition Santé (PNNS)
sensibiliser les consommateurs sur les bons comportements alimentaires
A noter, que l’engagement des mousquetaires pour la nutrition et la santé n’est pas nouveau :

les marques de la sélection des mousquetaires ont développé depuis fin 2006 un nouvel étiquetage nutritionnel : nutri-pass
l’enseigne a soutenu la Semaine Mouv’eat en novembre dernier

DemainLaPresse redonne ses lettres de noblesse au média

Pour changer le regard du grand public sur la presse (et par conséquent celui du marché publicitaire), l’ACPM lance avec Australie et Publicis Media une campagne d’envergure nationale sur 900 titres print et près de 600 sites et applications.

Le collectif gratuitcgratuit.com lance le site de mise en relation entre consommateurs et professionnels tipse.fr, dans l’optique d’une approche plus respectueuse du consommateur.

Marketing et éthique ne sont pas incompatibles. C’est la conviction de l’Institut de l’éthique, fondé par François Gravet (ex-directeur marketing de Butagaz) et à l’origine du collectif gratuitcgratuit.com. Ce dernier entend proposer une alternative aux sites de mise en relation avec des professionnels sur Internet (notamment dans le bâtiment ou l’hôtellerie), dont le modèle repose sur la vente de données des utilisateurs. « Les

TripAdvisor, le poids lourd des avis en ligne, annonce ce 18 janvier le lancement de nouvelles fonctionnalités qui vont étendre son offre à destination des professionnels du tourisme.

TripAdvisor Premium et Avantage Business sont des abonnements dédiés respectivement aux restaurateurs et aux hôteliers. Ils permettront à ces derniers de mettre en avant certains avis sur les pages de l’établissement, mais aussi du contenu dynamique et un click-to-call mobile ou encore d’avoir accès à de nouvelles statistiques.

En somme, de nouveaux outils marketing pour les professionnels du tourisme qui auront plus de liberté pour gérer leur image en ligne, analyser les données issues de leurs clients ou de leurs concurrents et, in fine, pour améliorer leurs offres et leur taux de réservation.

6,8 millions d’établissements sont inscrits sur la plateforme aujourd’hui et sont susceptibles de souscrire à ces offres dont les prix vont de 25 à 100 euros par mois. TripAdvisor revendique 390 millions de visiteurs uniques chaque mois dans 49 pays.

Auchan Frais, nouveau service de commande en ligne de produits frais

Lorsque vous créez votre site internet, de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Bien-sûr, vous devez choisir la bonne techno, les bonnes fonctionnalités et la bonne structure de site web. Mais le travail est loin de s’arrêter là. Par la suite, vous devez impérativement suivre l’évolution du trafic de votre site, autrement dit analyser vos performances actuelles. Le but ? Optimiser votre référencement naturel futur.

Pourquoi analyser les performances de votre site ?
Analyser régulièrement le trafic de votre site web tant de manière quantitative que qualitative est essentiel. Ça vous permet notamment de comprendre ce qui fonctionne actuellement sur votre site web. De ce fait, vous évitez de vous éparpiller sur des sujets moins prioritaires. Quelle orientation donner à votre stratégie SEO ? Vous aurez désormais les idées claires.

Pour analyser votre site de façon fiable et régulière, n’hésitez pas à utiliser des outils d’analyse spécifiques. Ils permettent de collecter et d’analyser en profondeur les datas liées à votre trafic web. Parcours utilisateurs, taux de rebond détaillé… ces infos peuvent être suivies directement par votre CMS (comme WordPress si vous avez installé les plugins prévus à cet effet) ou bien par des services dédiés comme Google Analytics.

Google Analytics, l’outil allié de vos performances
Google Analytics est un logiciel en mode SAAS, et l’outil d’analyse de trafic web le plus utilisé dans le monde. En plus, il est 100% gratuit.

Profilage des internautes (provenance du trafic, navigateurs utilisés etc).
Identification des sources de trafic. D’où vient-t-il ? Réseaux sociaux ? Blog ? Autre site web ? Ça vous permettra de déterminer quelle direction donner à votre stratégie SEO.
Qualité du trafic : nombre de visites, visiteurs uniques ou encore taux de rebond… Ce dernier indicateur est primordial : un taux de rebond élevé sur une page traduit un manque d’intérêt des internautes pour le contenu en question. Ça peut par exemple provenir d’une mauvaise optimisation de vos mots-clés.
L’analyse du taux de conversion est aussi essentiel. Quelles actions ont fonctionné : SEA, SEO… Vers quoi devez-vous donc maintenant vous diriger pour optimiser davantage ce taux ?

Pour lier Google Analytics à votre site web, vous devez installer le script Google sur les pages que vous souhaitez tracker. Rassurez-vous, la plupart des CMS proposent des extensions permettant de réaliser cette étape sans pour autant modifier directement le code source. Vous pouvez aussi utiliser un système de tag management.

Vous souhaitez avoir recours à cet outil de suivi de trafic ? Chez SEOh, au-delà d’installer et de programmer pour vous ce service pour qu’il s’adapte parfaitement à votre entreprise, nous vous accompagnons dans l’analyse de votre trafic web et vous conseillons sur l’optimisation de votre référencement.

Conclusion
Les datas collectées par Google Analytics sont des données anonymisées, mais elles sont largement suffisantes pour orienter efficacement vos actions SEO. Que vous ayez recours à ce service ou à un autre, analyser votre trafic web et interpréter les datas obtenues est la première étape à franchir avant de vous lancer dans une stratégie de référencement naturel.

Les Mousquetaires dans l’internet mobile

MARKETING – Le groupement vient de lancer la version pour téléphone mobile de son site Défi Mousquetaires, un portail d’informations et de conseils autour de la voile et de la nutrition. Objectif : créer des liens avec les « mobinautes », sans publicité ni promotion !
Le nouveau défi des Mousquetaires ? Il consiste à cultiver l’image du groupement en parlant de voile, de sport et de nutrition. Un mélange des genres original que les consommateurs pouvaient retrouver sur le site internet www.defimousquetaires.fr depuis juillet dernier. Désormais, ils auront également la possibilité de consulter le calendrier des événements sportifs, de suivre les courses du skipper Thomas Rouxel ou de recevoir des conseils nutritionnels personnalisés sur leur mobile. Le tout sans pub ni promo : une première !

Enseigne engagée

L’idée est née d’un partenariat, en 2006 entre les indépendants et l’association Défi Nutrition Santé, pour soutenir la course de voile et le skipper Thomas Rouxel. « À l’époque, il ne s’agissait pas d’une action de sponsoring classique, car nous avions déjà initié une démarche autour de la nutrition et du sport pour promouvoir le Programme national nutrition santé (PNSS) », détaille Bernard Cohen, responsable événementiel, sponsoring et vidéo du groupement. De là à créer un site internet pour relayer les actions menées par ce dernier tout en travaillant – discrètement – son image d’enseigne engagée, il n’y avait qu’un pas, allègrement franchi l’été dernier avec le concours de The CRM Mobile Corp. – Groupe Vivre en Mobilité, une société de marketing relationnel, qui travaille notamment avec Monoprix et Celio.

En juillet, Défi Mousquetaires lance son site web. On y trouve des informations sur les courses et sur Thomas Rouxel, des rubriques pratiques relatives à la nutrition et au PNNS, ainsi que la liste des divers événements sportifs ou liés à la nutrition auxquels le réseau participe, tels la course cycliste L’Ardéchoise, le marathon de Toulouse ou l’exposition itinérante à destination des écoliers Parcours Éco-Citoyen. « Les distributeurs ont un rôle à jouer sur la nutrition, notamment dans le cas d’Intermarché qui produit directement ou indirectement la moitié des produits vendus dans ses magasins », explique Bernard Cohen.

Fédérer et fidéliser

Lancé début janvier 2008, le site mobile va plus loin. Objectif : jouer sur l’aspect communautaire en rassemblant les passionnés de voile tout en nouant un lien privilégié avec les « mobinautes » via des rubriques de coaching sportif et nutritionnel. « Bientôt, ils pourront aussi tchater avec Thomas Rouxel, recevoir des vidéos de recettes ou suivre la position des bateaux en direct », précise Alexandre-Réza Radji, président de The CRM Mobile Corp. – Groupe Vivre en Mobilité. En revanche, la présence de la marque est très discrète : pas de liste des magasins, ni information sur les promotions et encore moins de bons de réduction. « Nous avons voulu garder une relative neutralité car un discours purement promotionnel, en particulier sur téléphone mobile, peut détériorer une image de marque », commente Bernard Cohen. « Mais aujourd’hui, quand on tape en mot clé  » PNNS  » sur le moteur de recherche sur mobile Gallery, seul le site Défi Mousquetaires apparaît », se félicite Alexandre-Réza Radji. De quoi gagner en notoriété et, surtout, en légitimité sur le sujet, devenu crucial, de la nutrition.

Le Groupement des Mousquetaires lance un site mobile autour de la nutrition

Le Groupement des Mousquetaires et The CRM Mobile Corp., en collaboration avec l’Association Défi Santé Nutrition, viennent de lancer le site internet mobile Défi Mousquetaires. Le Groupement des Mousquetaires entend ainsi poursuivre sa démarche de sensibilisation auprès du grand public autour de la thématique nutritionnelle. En situation de mobilité, il est notamment possible de suivre les actions de sensibilisation aux bons comportements alimentaires menés par Les Mousquetaires. Les mobinautes trouveront sur le site wap divers services et informations pratiques tels que des conseils diététiques ou le calendrier des événements menés par le groupe.

La nouvelle vie d’Intermarché

Intermarché exploite, mieux qu’avant, les possibilités de communication qu’offre internet. Sur un plan très classique, le site portail de l’enseigne intermarche.com a été modernisé et les Mousquetaires se sont lâchés sur un de leurs fers de lance, les MDD. Linéaires a recensé pas moins de 20 sites spécifiques, chacun dédié à une marque ! De paturages.selectionmousquetaires.com à labell.selectionmousquetaires.com, en passant par Rozé, Claude Léger, Chabrior, etc.
Le site expressmarche.com propose du e-commerce un peu partout en France (picking en magasin), avec livraison à domicile, retrait en magasin et parfois service en drive.
En 2009, Intermarché multiplie également les sites thématiques. Pour relayer des axes forts de communication de l’enseigne (discountutile.com, où les magasins publient des prix sur le trad au jour le jour), des promotions (promosintermarche.com) ou faire du buzz (zoneantiviechere.com). Original, le site explorisland.com met en scène un jeu pour enfants, renouvelé dans l’année (des dinosaures à son lancement, aujourd’hui des taupes), avec des lots à gagner.

LES FRUITS ET LÉGUMES MOCHES ENVAHISSENT LA FRANCE À TRAVERS 1800 POINTS DE VENTE

Le 16 Octobre prochain a lieu la journée de lutte contre le gaspillage alimentaire, l’occasion pour Intermarché de déployer son action de sensibilisation dans les 1800 points de vente de l’enseigne. Une couverture nationale pour « Les Fruits et Légumes Moches » qui n’ont pas fini de nous surprendre.

Un plébiscite des clients
Lancée le 20 mars dernier à Provins pour un premier test de 2 jours, la campagne de « Fruits & Légumes Moches » a très vite conquis les consommateurs. Le 13 juin, une dizaine d’Intermarché de la région parisienne renouvelaient à leur tour l’opération, rencontrant à nouveau un vif succès.
C’est donc tout naturellement qu’Intermarché a souhaité réitérer l’opération au niveau national, pour une durée d’une semaine, à l’occasion de la journée de lutte contre le gaspillage alimentaire et de la journée mondiale de l’alimentation.

Des produits valorisés en points de vente
Proposés 30 % moins chers que les produits calibrés, ces « Fruits & Légumes Moches » bénéficient d’un étiquetage propre et d’un corner dédié.
Affichage dédié en magasin
Corner distinctif attribué aux « Fruits & Légumes Moches »
Des animations dans certains magasins : des stands de dégustation de soupes et de jus, réalisés à base de « Fruits & Légumes Moches »,

Après le lancement de « La Grande Interview » en février, Intermarché renouvelle son souhait de mettre en place des solutions durables ayant pour but d’améliorer le comportement de ses consommateurs mais aussi celui d’une filière toute entière. Avec les « Les Fruits & Légumes Moches », l’enseigne démontre qu’elle est consciente des déperditions qui s’activent dans la grande distribution. Dernière action en date : Intermarché vient de renforcer son engagement auprès de la Fédération française des banques alimentaires (FFBA) en signant une convention nationale de partenariat.

Valoriser les « Fruits et Légumes Moches » :
En France, 20kg1 d’aliments par an et par habitant sont gaspillés, soit 430 euros par personne en moyenne. Les fruits et légumes représentent 40% du gaspillage alimentaire. Intermarché a donc décidé de s’engager aux côtés du Ministère de l’Agriculture et de l’Agro-alimentaire à travers le pacte anti-gaspillage alimentaire en sensibilisant ses clients à l’achat de fruits et légumes hors « normes » esthétiques.
L’idée de cette initiative est de proposer des fruits et légumes hors « normes » qui d’un point de vue gustatif et nutritionnel n’ont rien à envier aux produits calibrés.

Les Fruits & Légumes Moches x Cantine California
Faire goûter « Les Fruits & Légumes Moches » était sans conteste notre défi prioritaire pour prouver qu’ils ne sont pas moins bons que les beaux. Cette mission nous l’honorons de nouveau avec Cantine California, food-truck parisien depuis 2012. Vos burgers seront moches, oui, mais seront fabriqués en partie grâce aux « Fruits et Légumes Moches ». C’est donc avec une grande fierté que nous vous invitons à aller déguster burgers, tacos et desserts maison chez nos amis de Cantine California du 13 au 18 Octobre. Pour y aller, rien de plus simple :
Les mardi et vendredi : marché Raspail (adresse)
Les mercredi et samedi : marché St Honoré (adresse)
Tous les jours (midi et soir ) au 46 Rue Turbigo à Paris (3ème arrondissement)